Directions Tables d'Hôtes • Location Saisonnière
04 93 24 41 38 • 
  Le Foulon :: Links to homepage
No Smoking  
WiFi Zone
  Le Foulon    
   
   
accueil
---------------------------
video
LE FILM DU FOULON
album photos
VUES DU FOULON
---------------------------
nous et nos contacts
RESERVATIONS
---------------------------
chambres d'hôtes
A PARTIR DE 85 EUROS
week-end de groupe
ENTRE FAMILLE OU AMIS
location saisonnière
LE TARIF PAR SEMAINE
les chambres
LE GOUT DU LUXE
calandre
NOTRE DISPONIBILITE
---------------------------
mariages
VOTRE JOURNEE DE REVE
entreprises
REUNIONS ET SEJOURS
---------------------------
le village
GREOLIERES, PROVENCE
la station de ski
GREOLIERES LES NEIGES
---------------------------
tables d'hôtes
CUISINE PROVENCAL
histoire
UN RICHE PASSE
directions
COMMENT S’Y RENDRE
commentaires
QU’ILS ONT DIT
 
offres spéciales
Inscrivez-vous à notre carnet d’adresses et bénéficiez de tarifs préférentiels
Nom:  
Email:

l’histoire du foulon

UN RICHE PASSE

CI-DESSUS: 1933, 1950 et 2012. L’arbre est un tilleul qui n’a cessé de pousser au cours des 70 dernières années.

Au fil des années passées au Foulon, les pièces du puzzle s’offrent progressivement à nous. En bref, nous avons compris que Le Foulon fût construit vers la fin du XIXème siècle en tant que Maison de Maître du Domaine du Foulon, une large propriété qui couvrait la majorité de la vallée et de la montagne environnantes.

En 1939, elle fût convertie en hôtel et restaurant, mais l’ouverture officielle a dû être retardée à cause d’un petit homme d’Allemagne avec une drôle de moustache. Alors ce ne fût qu’après la guerre que Le Foulon devînt réellement l’établissement tel que nous le connaissons.

Avec quelques tables et chaises supplémentaires, cette photo pourrait être dupliquée aujourd’hui meme à la perfection, rien n’a physiquement change depuis des années.

En songeant aux premiers jours, il ne nous a jamais semblé logique qu’une demeure d’une telle grandeur ait pu être financée par une simple exploitation fermière de montagne. Après tout, il n’y a que très peu ou quasiment aucune ferme ici, au jour d’aujourd’hui.

Cependant, l’une des définitions du mot “Foulon” provient de l’expression “fouler”. A l’époque, l’une des premières industries du textile foulait des vieux tissus rêches afin de les rendre vendables et ce, grâce à la force hydraulique qui faisait fonctionner un moulin. Tout récemment nous avons découvert les ruines d’un moulin à 2 km en descendant la rivière, qui faisait sans aucun doute partie du domaine d’origine. Alors peut-être que cette propriété unique fut construite grâce aux revenus florissants d’une ancienne industrie du textile?

Alternatively the wealth could have been generated by the source coming from the mountain here that was capped in the late 19th century and piped all the way round to Grasse as drinking water. The Canal du Foulon still provides the drinking water for Grasse today.

Entre les deux guerres, nous avons appris que le domaine appartenait à un espagnol nommé Fablo Fernando. Nous n’en savons pas plus, si ce n’est qu’il l’a vendu à son tour, à une femme de New-York nommée Gertrude Hinternesch qui était mariée à un français, mais pas de la région, et était rarement vue ici. Il est fort probable que ces personnes ne furent jamais des fermiers et que Le Foulon était utilisé en tant que retraite ou résidence secondaire.

Le propriétaire suivant fut Monsieur Almairac, l’homme qui eût la vision de convertir Le Foulon en hôtel et restaurant. Une photo aérienne des années 30 nous révèle que la ferme à truites existait déjà, depuis quand nous l’ignorons, mais il semblerait que Monsieur Almairac prévoyait le succès qu’engendrerait le passage directe de la truite de la ferme à une table bien dressée.

wedding ceremony
Même dans les années 50, le propriétaire était conscient de la situation rare dont jouit Le Foulon.

Sans doute généré par l’incroyable succès du Pont-du-Loup, situé en aval des gorges, il s’imaginait des Victoriens fortunés ainsi que des locaux appréciant l’air de la montagne tout en dégustant une bonne cuisine fraîche et saine. Le fait que les Allemands bombardèrent le viaduc du chemin de fer, par lequel transitaient les touristes afin d’accéder aux gorges du Loup, eût un impact considérable. La commune du Pont-du-Loup ne s’en remit jamais entièrement malgré le succès touristique de sa confiserie.

Récemment nous avons reçu la visite d’une dame de Cannes qui n’était pas venue ici depuis 1943. Elle connaissait Monsieur Almairac et avait séjourné au Foulon. Elle nous a parlé des vaches et des veaux qui ruminaient sur le terrain, mais elle nous a dit que le moulin avait cessé toute activité bien avant son séjour. Elle possède un film de son séjour et si nous réussissons à l’obtenir et le digitaliser, nous le publierons sur ce site.

Quoiqu’il en soit, Monsieur Almairac réussit malgré tout à bâtir un restaurant et hôtel de renommée, ainsi Le Foulon était réputé pour être le lieu incontournable si vous êtiez en montagne. Truites fraîches et écrevisses, provenant directement de la ferme du Foulon, ornaient les assiettes des convives. Les riches et célèbres se délectaient ici et l’établissement fleurissait. C’était aussi un lieu de prédilection pour les Monsieur et Madame Dupont, payant en espèces, pour une nuit discrète dans une chambre double.

Vers la fin des années 70, Monsieur Almairac décida de prendre sa retraite et Le Foulon fût transmis à un certain Monsieur Soubrier. Dû à un manque d’investissement dans un bâtiment vieillissant, Le Foulon commença à dépérir et cela eût des conséquences sur le nombre de visiteurs. Avec un manque de travaux nécessaires, Le Foulon connût le déclin et une fois que le toit commença à fuir, il est imaginable que tout se dégrada rapidement.

Le propriétaire emprunta de l’argent d’un local appelé Monsieur Maurel, issu d’une vieille et influente famille de Gréolières. La propriété était hypothéquée contre l’emprunt et pour une raison quelconque, l’emprunt devint dette et le bâtiment changea de mains. Avec la propriété, Monsieur Maurel conquit également le cœur de l’épouse de Monsieur Soubrier.

Vous suivez toujours? Sinon vous pourrez re-visionner cette saga, lorsqu’elle paraîtra sur petit écran! Alors dans le début des années 90, un riche octogénaire avec sa nouvelle maîtresse, se retrouve propriétaire d’un large et décrépi hôtel-restaurant. Ne présentant aucun intérêt pour lui, il est laissé à l’abandon. Peu de temps après sa mort, et suite à une succession compliquée, Le Foulon resta vide et mal-aimé jusqu’en 2003. Pendant ce temps la présence d’esprit du petit-fils de monsieur Maurel, qui présageait qu’une fois la poussière des tribunaux d’instance dispersée, la propriété sera sienne, ce dernier décida à la place de verser une grande somme d’argent dans une réception de mariage grandiose, de poser un nouveau toit sur Le Foulon, de rénover rapidement les salles principales et d’organiser sa fête là.

Cette brillante idée a probablement sauvé cette bâtisse d’une détérioration au-delà du réparable et ce fût payant puisqu’en août 2003, après avoir été mis en vente depuis seulement 2 semaines, nous avons fait une offre à monsieur Maurel Junior ainsi qu’à sa mère pour l’achat de cet incroyable chapitre d’histoire provençale.

Après de longues négociations à la banque, nous avons emménagé en janvier 2004 et les longues et dispendieuses rénovations ont commencé. Le reste, comme on le dit, c’est du passé.

the sunny meditation room
La cour, la fontaine et le châtaignier demeurent relativement inchangés.
the sunny meditation room
Hiver 1933
the sunny meditation room
Printemps 2012

 

 
Tous droits Réservés ©
Nick Vyse & Mia Strudwick 2017
SARL VS Proprietes, TVA FR33482895398
Le Foulon, 4220 Route de Grasse, 06620, Gréolières, France
SIRET: 48289539800014

Plan du Site
Site par Electric Farm

Liens